Voir le profil

Camerounweb dénonce la condamnation de Paul Chouta

 Démocratisons l'information au Cameroun !
Numéro #153 • Consulter en ligne
Affaire Paul Chouta: un précédent extrêmement dangereux

Yaoundé, Accra, Amsterdam, le 24 mai 2021
Le 18 mai 2021, le reporter de CamerounWeb Paul Chouta a été condamné à 23 mois de prison et au paiement d’amendes et dommages-intérêts de plus 2 millions de Francs CFA. Paul Chouta était accusé de diffamation par Calixthe Beyala. Cette infraction, conformément au code pénal camerounais, est punie de six mois de détention au maximum. Paul Chouta a cependant été illégalement maintenu en détention pendant 24 mois.
La rédaction de CamerounWeb dénonce cette décision de la justice camerounaise qu’elle juge injuste et liberticide. La rédaction de CamerounWeb exprime tout son soutien à son reporter et s’engage à l’accompagner en cas d’une éventuelle saisine de juridictions supérieures.
« La condamnation de notre confrère après un “procès injuste” est un travestissement de la justice et clairement une d’intimidation adressée à toutes les voix libres et à tous les journalistes libres dans leur travail et dans leurs actions.
Nous nous réjouissons que Paul Chouta puisse désormais travailler librement, mais condamnons fermement le verdict. Il s’agit simplement d’une volonté de criminaliser le métier de journaliste au Cameroun, car aucune preuve valable n’a été présentée contre Paul Chouta », a déclaré Emmanuel Vitus, rédacteur en chef de CamerounWeb.
La rédaction de CamerounWeb invite les autorités judiciaires camerounaises au respect de la liberté de presse et à protéger les professionnels de média dans l’exercice de leur fonction. La rédaction de CamerounWeb rappelle que le Cameroun occupe la 35ème place au classement mondial 2021 de la liberté de presse et fait désormais partie des pays les plus dangereux pour l’exercice du journalisme sur le continent selon Reporters sans Frontières.
Avez-vous aimé ce numéro ?
Equipe de rédaction

Retrouvez l'actualité du Cameroun en mouvement : toutes les infos, les projets et les innovations en direct sur CamerounWeb !

Si vous ne voulez plus recevoir les prochaines mises à jour, vous pouvez vous désabonner ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue