Voir le profil

L'essentiel de l'actualité camerounaise de ce 17 février 2021

 Démocratisons l'information au Cameroun !
Numéro #139 • Consulter en ligne
L'essentiel de l'actualité camerounaise de ce 17 février 2021

‘L'après Biya se prépare activement sous nos yeux, le MRC sera l'accompagnateur’
Pour Christian Ntimbane Bomo, le parti de Maurice Kamto doit impérativement changer sa manière de faire, notamment en réinventant sa stratégie.
Au Cameroun actuellement, le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) de Maurice Kamto, doit faire sa mue. C’est le point de vue de Me Christian Ntimbane Bomo, avocat au barreau du Cameroun et sympathisant de cette formation politique de l’opposition. Dans une analyse ce mardi 16 février 2021, il soutient que le déploiement actuel de cette formation politique est loin des attentes.
Bagarre générale au RDPC: le Sud perd le Nord
Sanglante réponse d'un membre du MRC à Me Bomo
Douala: les gendarmes de Logbessou tuent un agent de sécurité sur instruction d’une femme
Amougou Belinga met en prison un cameraman de sa chaîne Vision4
Affaire de viol de mineur: Mbarga Nguéle suspend le policier prédateur
'Un seul homme ne peut avoir réussi à détruire nos vies pendant 40 ans'
'Il a dragué ma femme et a perdu mon respect': Aurélien Chedjou charge Eto’o
Assassinat de Joly Mengouna : comment et pourquoi son mari l'a battue et poignardée
Me Christian Bomo prophétise la fin du MRC
Crise à la Fecafoot: Albert Mbida corrige Atanga Nji et répond à Seidou Njoya
Scandale à la CAN U20: le Cameroun accusé d’avoir falsifié l’âge de plusieurs joueurs
Boycott de la DGI: le GICAM suit les instructions de Penda Ekoka
'Nathalie Koah c'est rien, voici ce que les hommes d'Etat font dans l'intimité pour des privilèges''
Affaire rocambolesque: une jeune mariée surprise en flagrant délit de prostitution
Avez-vous aimé ce numéro ?
Equipe de rédaction

Retrouvez l'actualité du Cameroun en mouvement : toutes les infos, les projets et les innovations en direct sur CamerounWeb !

Si vous ne voulez plus recevoir les prochaines mises à jour, vous pouvez vous désabonner ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue