Voir le profil

L'essentiel de l'actualité de ce 08 septembre

L'essentiel de l'actualité de ce 08 septembre 
 Démocratisons l'information au Cameroun !
Numéro #69 • Consulter en ligne
L'essentiel de l'actualité de ce 08 septembre 

Fin du régime Biya : l’insurrection démarre le 22 septembre
La convocation du corps électoral pour les prochaines élections régionales a poussé le MRC à mettre sa menace à exécution. Le porte-parole de Maurice Kamto, Bibou Nissack a annoncé sur sa page Facebook que la révolution démarre le 22 septembre 2020.

« 22 Septembre 2020 / 22 September 202 #CameroonRevolution #PaulBiyaDoitPartir », a-t-il publié. Pour l’heure personne ne sait la forme que prendra la révolution annoncée par Maurice Kamto. Plus sources proches du MRC indiquent cependant que les manifestations en gestation seront pacifiques.
Révélations de JEUNE AFRIQUE sur Amougou Belinga, l’homme qui faisait trembler Yaoundé
Le porte-parole de Kamto répond aux menaces d'Atanga Nji et Fame Ndongo
Élections Régionales : qui peut être candidat ?
Mamadou Koulibaly - Maurice Kamto : deux hommes, deux destins
Insécurité: la France classe le Cameroun en zone rouge et le déconseille aux occidentaux
Elections régionales: l'intégralité des violentes menaces de Atanga Nji contre Kamto (VIDEO)
Régionales: parfaite harmonie entre Cabral Libii et Paul Biya
Curiosité: Brenda Biya s’affiche avec un soutien-gorge
Crise au RDPC: Roméo Dika veut rejoindre le MRC ou le PCRN
Affaire Kevin Gassam: Francis Ngannou parle aux autorités judiciaires
Barcelone: Samuel Eto'o envoie un message à Lionnel Messi
X-Maleya : Auguste Rim n'a pas dit toute la vérité
Cameroun : Roméo Dika demande aux artistes camerounais de tourner dos à Biya
Exclusif: Macron demande à Ouattara de se retirer de la présidentielle suite à un dejeuner tendu
Avez-vous aimé ce numéro ?
Equipe de rédaction

Retrouvez l'actualité du Cameroun en mouvement : toutes les infos, les projets et les innovations en direct sur CamerounWeb !

Si vous ne voulez plus recevoir les prochaines mises à jour, vous pouvez vous désabonner ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue