Voir le profil

L'essentiel de l'actualité de ce 10 juillet 2020

L'essentiel de l'actualité de ce 10 juillet 2020
 Démocratisons l'information au Cameroun !
Numéro #34 • Consulter en ligne
L'essentiel de l'actualité de ce 10 juillet 2020

Vengeance : Amougou Belinga attaque le gouvernement et réclame un remaniement

En guerre contre une partie de l’élite Beti qu’il accuse de saboter ses projets, le président du groupe ANECDOTE passe à l’action. Comme promis, il use de ses médias pour régler des comptes à ses détracteurs. Ce vendredi 10 juillet 2020, c’est tout le gouvernement de Biya qui subit les foudres du journal l’Anecdote. Le tri-hebdomadaire met la pression à Paul Biya pour renouveler l’exécutif. Il accuse plusieurs ministres d’infélicité.
Le fondateur du parti de Cabral Libii brise le silence et fait des révélations
Affaire Amougou Belinga: révélations sur le rôle du Pape François et Samuel Eto'o
Noso : l’armée sème la débandade dans le camp sécessionniste
Fraude foncière : les détails de l'affaire qui accable Siantou Wantou
Extrême-Nord: l'armée accusée d'avoir utilisé des civils comme 'bouclier humain'
Assemblée nationale : Nourane Fotsing ne cache pas sa frustration !
Cameroun : voici le coût réel d'un titre foncier
Nomination de Dupont Moretti: Etoudi prépare une contre-attaque
Au Cameroun, le nouvel évêque de Bafia sera installé à huis clos
Recrutement spécial des docteurs/Ph.D : la date buttoir prorogée
Côte d'Ivoire : Gon Coulibaly a été sacrifié, des langues se délient
La corruption a fait perdre plus de 1652 milliards au Cameroun en 10 ans
Energie : la centrale hydroélectrique de Memve’élé augemente sa capacité de production
Scandale à Vision 4: les 'Pikim Pim' composent une chanson (VIDEO)
Loi sur les associations artistiques et culturelles: Cavaye Yeguie s'explique
Avez-vous aimé ce numéro ?
Equipe de rédaction

Retrouvez l'actualité du Cameroun en mouvement : toutes les infos, les projets et les innovations en direct sur CamerounWeb !

Si vous ne voulez plus recevoir les prochaines mises à jour, vous pouvez vous désabonner ici.
Si on vous a fait suivre cette lettre d'information et que vous l'aimez, vous pouvez vous y abonner ici.
Propulsé par Revue